L’heure du rat

est une compagnie de théâtre fondée par Gabrielle Smith en 2023.


-

Gabrielle Smith
Prépare actuellement une thèse sur les liens entre mode et prostitution à la fin du XIXe siècle (Paris 1/Institut Français de la Mode). 
Publie dans de nombreuses revues (MAGAZINE, Profane, Critique, Modes PratiquesExhibition, Mardi Minuit, Artpress, La suivanteBrasero...).
A dirigé avec Manuel Charpy le numéro spécial de la revue Critique “Porter la mode” en juin 2022.
Prépare actuellement avec Camille Napolitano le premier numéro de la revue KUNST, consacré aux rapports entre textile et architecture (publication prévue en 2024).

Publications
accessibles ici.

Nourri par ses recherches sur l’histoire de la mode, de la littérature et des arts, ses mises en scène tentent d’inventer un théâtre plastique sans paroles où le travail expressif du corps, le costume, et le son prennent toute la place.
Elles ont a notamment été présentées à la Station Gare des Mines, à la galerie Pauline Perplexe, au festival Théâtre à Villerville et au théâtre Le Dôme.
 
Sa première création se concentrait sur le défilé de mode comme forme narrative et poétique (performance Culs et chemises créée en 2019 à la Station - Gare des Mines, avec Tiphaine Guiran et Irène Guarenas).

Avec Poliche (créé en version courte en 2021 avec Samuel Bardaji puis en version longue en 2023), le territoire des apparences et de la séduction est à nouveau exploré, cette fois pour se concentrer sur les parades amoureuses animales.

Autour de la figure de Polichinelle, elle poursuit aujourd’hui un cycle de créations où se croisent l’érotisme cérémoniel des oiseaux, la magie des objets, la constipation comme drame métaphysique, ou encore, les frontières floues entre lyrisme et nuisance sonore : Palazzo Poliche (2023), Poliche aptère (2024).

contact : gabrielle.hamiltonsmith[at]gmail.com